Qui suis-je

Je suis Marion Daviaud. Sensible, anti-conformiste et foncièrement vivante, je suis plasticienne, animatrice d’atelier de médiation artistique, coach et formatrice.

Retour sur quelques étapes clés qui m’ont emmené là :

  14 ans, je suis en 3ème et j’ai comme un éclair de lucidité : si je reste sur le chemin tout tracé qui s’offre à moi (à savoir seconde générale dans le lycée qui faisait naturellement suite au collège où j’étais avec donc les mêmes têtes, la même mentalité, les mêmes méthodes,…), je vais m’éteindre. Par pur instinct de survie, j’ai cherché une autre voie.

Ça n’a pas du tout été une évidence, j’ai vraiment dû chercher, mais j’ai trouvé l’univers qui me faisait vibrer. J’ai décidé de m’orienter vers un bac Arts Appliqués. Ces années de lycée ont été une révélation. Je me suis sentie là où je devais être à ce moment-là avec une grande sensation de liberté et d’ouverture sur d’autres possibles.

Après mes études supérieures (décoratrice étalagiste merchandiseur), je décide de m’installer à mon compte. Je deviens artisan designer, je fabrique des luminaires en upcycling. J’adore ce que je fais. Je m’éclate dans la création, mais l’aspect commercial est laborieux. Je galère. Je ne suis pas la seule. En fait, la majorité des créateurs que je croise galèrent.

Je me questionne beaucoup sur ce problème, je cherche, je questionne les autres créateurs et artisans d’art : pourquoi n’arrive-t-on pas à vivre de notre passion? J’en fais un véritable sujet d’étude. Je réalise à quel point les créateurs se fatiguent et se découragent à force de dépenser tant d’énergie pour si peu de résultat. La liberté de créer fini par coûter cher.

Je me rends compte que nous contenons trop souvent notre expression individuelle, de peur de ne pas trouver de clientèle alors que c’est exactement ce qui freine notre impact sur le public.

Ma conviction profonde est que c’est en affirmant, en révélant leur identité artistique que les entrepreneurs créatifs se différencieront et trouveront des débouchés commerciaux.

  Pendant ces recherches, je comprends que je veux passer du côté de l’accompagnant. Je décide donc de commencer à tester mon activité de coach.

En 2017 / 2018, je me forme au coaching à la LKB school of coaching auprès de Lynne Burney. Cette formation est hautement pratique, dense, exigeante et profondément basée sur des valeurs humaines.

Après 10 ans de création, j’ai le sentiment d’avoir fait le tour. Je décide d’arrêter mon activité de création pour me consacrer entièrement à l’accompagnement.

Je vois tous les jours, des personnes qui, à travers leur métier de création, se battent pour un monde plus humain et sensé. Ça ne me semble tellement pas “non-essentiel”. C’est, au contraire, vital. C’est pour cette raison que j’ai tellement à cœur d’accompagner celles qui créées, pour qu’elles continuent de donner cette richesse au monde.

  Il y a quelques années, je fais un burn out. C’est à ce moment-là que je reviens vers le dessin et la peinture pour exprimer ce que je ne parviens pas à dire avec des mots.

Dans cette traversée du désert, le cinéma, le théâtre, les arts graphiques, la musique, les livres dont je me nourris, ont été ma planche de salut. J’y trouve refuge et, si ce n’est des réponses, les pistes qui me permettent de retrouver le chemin vers moi-même. Tout ça m’anime, me fait me sentir vivante.

Depuis, mon travail artistique a évolué.

J’espère, à mon échelle, par mes peintures et photos, semer des graines, déclencher des émotions et apporter de la vie dans ce monde semi-endormi.

  Aujourd’hui, mon travail d’accompagnante s’enrichit. Je vois des ados, des enfants, se (re)construire, évoluer, se développer grâce à l’art. L’art n’a rien d’anecdotique. Ça me passionne d’accompagner ceux qui en ont besoin et pour qui l’outil créatif peut être une nouvelle façon de progresser dans leur relation aux autres et à eux-mêmes.

3 valeurs :

  Liberté    Amour    Ouverture 

3 mots :

Tout est possible! 

3 anecdotes :

  J’ai appelé ma deuxième fille Eléanore, entre autres, en référence à Eléanor Roosvelt qui a dit “l’avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves”. Inspirant!

 

 

  Enfant, j’ai découvert ce morceau en vinyle chez une de mes tantes. Jamais aucune musique ne m’a autant pris aux tripes depuis, quelle puissance!

Dans l’antre du roi des montagne – Edvard Grieg

 

  J’ai eu le plaisir de contribuer à deux livres en tant créatrice. Il s’agit de “Palettes” et “Design nature”. Je compte cette expérience parmi les plus enrichissantes de mon parcours d’artisan créateur.

« Le hasard fait bien les choses. A la recherche de talents pour la réalisation de mobilier et d’objets en palettes pour un ouvrage, un ami me parle de Marion et de ses quelques réalisations avec ce matériau. Une rencontre qui deviendra une belle histoire de partage : généreuse, créative, discrète, bricoleuse, ingénieuse… Marion transmet sa passion de l’objet avec simplicité. Elle possède un véritable savoir-faire, alliant la technique et l’imagination, la matière et la poésie ! »

Aurélie Drouet, autrice des livres « Palettes » et « Design nature »